Consomania.Com
Astuces
Comment effectuer un ramonage de cheminée

Une cheminée ou un poêle à bois nécessitent régulièrement un nettoyage approfondi pour sécuriser au maximum l’installation et la rendre fonctionnelle sur le long terme. Pour des raisons de sécurité, l’État impose à toute habitation disposant d’une cheminée ou d’un…

Une cheminée ou un poêle à bois nécessitent régulièrement un nettoyage approfondi pour sécuriser au maximum l’installation et la rendre fonctionnelle sur le long terme. Pour des raisons de sécurité, l’État impose à toute habitation disposant d’une cheminée ou d’un poêle à bois de procéder à un ramonage annuel. Et même s’il est tout à fait possible de faire un ramonage soi-même, il est quand même conseillé de faire appel à un professionnel qui dispose de toutes les qualifications requises pour effectuer la prestation dans les normes.

Le choix des outils

Le ramonage de la cheminée ne s’improvise pas ! Il est essentiel de connaitre quelques principes fondamentaux pour mener à bien les tâches de nettoyage si vous avez pris la décision d’effectuer vous-même la besogne. Le tout premier principe, c’est de bien choisir votre outil.

Le hérisson de ramonage est l’outil de base essentiel à tout ramoneur. Il se décline en plusieurs formes, tailles et matières différentes,  selon le type d’équipement que vous avez. Pour un boisseau de cheminée en béton par exemple, le hérisson en acier est recommandé. Si le boisseau est en briques réfractaires, les professionnels conseillent d’utiliser une brosse en inox ondulée. Pour les équipements en métal ou en acier inox, les modèles en polyester acétone vous procurent la meilleure expérience de nettoyage.

Ramonage par le haut ou par le bas

Dans le ramonage, il existe deux grandes méthodes efficaces pour se débarrasser définitivement des dépôts de suie et de cendres dans votre cheminée : le ramonage par le haut et par le bas.

Le choix de l’une ou l’autre de ces techniques dépend de votre installation. En partant du haut, ce qui est d’ailleurs la technique traditionnelle de ramonage la plus répandue, vous pouvez nettoyer en profondeur votre cheminée,  tout en contrôlant son état et sa liaison avec la toiture, sans pour autant risquer de salir l’intérieur de votre habitation.

C’est seulement en cas d’accès impossible ou dangereux à partir du haut que vous devez opter pour le ramonage par le bas. En ce sens, les fabricants de matériels vous proposent sur le marché, une large gamme d’équipements conçus pour le ramonage par le bas.

Conseils pratiques

Un ramonage de cheminée ne se fait pas à n’importe quelle date de l’année. De préférence, pensez à nettoyer après l’été et par temps sec. De cette manière, les dépôts persistants se décolleront plus facilement.

Protégez également le sol, les meubles et les murs autour de la cheminée et utilisez un aspirateur à cendres pour bien nettoyer la pièce après la séance de ramonage.

Enfin, si vous éprouvez des difficultés à maitriser l’ensemble des tâches pour bien réussir votre ramonage, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise de ramonage qui se chargera de vous fournir une prestation de qualité adaptée à vos besoins et budget.

Articles liés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dolor felis id, Aliquam sem, vel, ut sit nunc