Consomania.Com
Energie
Pourquoi utiliser des ampoules à led chez soi

La technologie LED La particularité de la technologie est qu’elle ne reste jamais figée et qu’elle suit toujours un développement assez continu. C’est d’ailleurs cette capacité à toujours fournir des innovations qui fait en sorte que de grandes révolutions voient…

La technologie LED

La particularité de la technologie est qu’elle ne reste jamais figée et qu’elle suit toujours un développement assez continu. C’est d’ailleurs cette capacité à toujours fournir des innovations qui fait en sorte que de grandes révolutions voient le jour. De ce fait, la technologie LED est la finalité d’une des évolutions abouties que la science a bien voulue entamée depuis le 20e siècle avec notamment l’utilisation des semi-conducteurs. De cette manière, la science a permis de signifier une grande avancée dans le domaine de l’éclairage. Certaines lois ont pu ainsi être mises en application afin de faciliter l’élaboration de la technologie de diode électroluminescente ou DEL, sigle francisant de la lampe LED.

Historique d’une grande technologie

La technologie qui accompagne les ampoules LED suit un certain processus qui débuta dés l’entame du 20esiecle, notamment en 1907 avec la première notion de semi-conducteur dont le premier fut découvert par ROUND H.J.
En réalité, un semi-conducteur est comme un genre d’isolant disposant d’une propriété assez particulière qui permet à un électron de participer à la naissance d’un courant électrique même faible. Puis, dans ce processus est apparu ce qui portera plus tard le nom de diode électroluminescente déposée par LOSEV O V. Après que les deux éléments furent combinés, à savoir le semi-conducteur et la diode électroluminescente, la première lampe LED de couleur rouge fut enfin créée par Nick Holonyak Jr. Par contre, ce n’est que dans les années 90 que le savoir-faire organisé de trois chercheurs aboutit à la création de lampes LED bleus et évidemment les futurs LED blancs.

Comment fonctionne cette technologie ?

Tout se trouve dans le semi-conducteur qui compose la lampe. En fait, il est composé de plusieurs couches superposées par niveaux au-dessus de différents corps. Cette superposition de couches au-dessus des matériaux est considérée comme étant le » moteur de la lampe en ce sens où elle fournit une certaine liaison semi-conductrice à la lampe. Par ailleurs, cet ensemble est soudé sur un composant disposant de deux propriétés fondamentales pour la lampe. Il s’agit d’une première propriété en tant que conductrice thermique et une autre propriété qui facilite la protection tout en conférant une couche fine qui permet le passage de la lumière. Pour certaines lampes, disposant d’une puissance assez grande, ce composant est fait à base de silicone. Grâce à cet ensemble, la lampe LED émet une lumière monochromatique avec une radiation à fréquence unique. Autrement dit, la largeur d’émission de l’onde lumineuse est étroite et définie en quelques dizaines de nanomètres. A noter, qu’il existe des calculateurs de consommation électrique des ampoules à led, exemple ici.

Une technologie pour déterminer la couleur des lampes

Au début de leur conception, les lampes LED n’avaient que des aspects colorés avec notamment une couleur rouge et une couleur verte. Ce faisant, l’avancée de la science a permis de concevoir une lampe bleue et par conséquent une lampe blanche. Par contre, tout le secret se trouve dans le luminophore. Ce dernier est une particule qui émet de la lumière après qu’un flux important d’électrons lui est destiné. Le luminophore permet aussi d’élargir le spectre de la lumière monochromatique. De ce fait, pour la couleur blanche, un luminophore de couleur jaune-orange supplémentaire est ajouté. En effet, le semi-conducteur émet de la lumière bleue qui est ensuite absorbée par la particule de matière avant d’être transformée en couleur vert, rouge ou autre.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

8fa85f49a829feecd1dddb59bb4c4aecxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx