Lit infesté de punaises de lit

Après avoir disparu dans les années 50, la punaise de lit réapparaît pour devenir aujourd’hui un véritable fléau. Compte tenu de ses conséquences, il s’agit par ailleurs d’un problème à ne jamais sous-estimer.

Le traitement thermique : efficace à 100 %

Bien choisir son traitement contre la punaise de lit permet d’éradiquer complètement le problème. C’est pourquoi dans ce cadre, il faut miser sur une solution offrant d’excellents résultats comme le traitement vapeur. En effet, les punaises de lit ne résistent pas aux températures extrêmes. L’intervention consiste à exposer ces insectes à une température située entre 45 °C et 55 °C.

L’efficacité du traitement thermique réside dans son pouvoir à détruire complètement le parasite. En principe, le processus de chauffe démarre à partir de 45 °C. Le spécialiste en désinsectisation va poursuivre jusqu’à atteindre 55 °C, le niveau mortel pour l’insecte. À ce stade, les organes internes de ce dernier sont complètement détruits et son sang se coagule.
Pour l’application, l’expert utilise un nettoyeur vapeur pour traiter les zones infestées. Cet équipement doté d’une technologie de pointe projette un jet de vapeur sèche à une température de 180 °C. Impossible pour les parasites d’échapper aux jets effectués avec précision, permettant ainsi d’assurer leur élimination à 100 %.

La détection canine

Les chiens renifleurs sont un meilleur allié pour détecter les punaises de lit. Effectivement, ces minuscules parasites suceurs de sang sont très discrets au point d’être difficilement détectables.

Pourtant ils sont dépourvus d’ailes, mais se déplacent à la vitesse d’une fourmi. L’infestation peut alors poser un réel problème en cas d’intervention tardive. Contrairement aux insectes en colonie, quelques individus suffisent toutefois avec ce parasite pour semer le trouble. Une femelle adulte peut pondre jusqu’à 5 œufs par jour. Ce qui porte sa capacité de ponte à environ 500 en quelques mois seulement.

Ainsi grâce à son odorat particulièrement développé, un chien dressé dans ce cadre facilite la traque de ces insectes. Le réel avantage avec cette méthode réside avant tout dans sa praticité. La détection canine se réalise en quelques minutes sans déplacer les meubles ni l’électroménager.

punaise de lit cimex lectularius
Photo d’une punaise de lit (cimex lectularius)

Le traitement par surgélation

Depuis quelque temps, on croit assister à une recrudescence des punaises de lit sur le territoire national. De son côté, l’état prend connaissance du problème et décide d’agir. Dans ce contexte, un numéro de téléphone a été mis à disposition des personnes confrontées à ce fléau. Par le biais de celui-ci, on peut obtenir des informations à propos des bons gestes à adopter contre ces insectes nuisibles.

Cette démarche louable prouve que la situation actuelle commence à se dégrader. Il y a urgence à agir contre les punaises de lit. C’est là l’intérêt d’opter pour un traitement redoutable comme la congélation. À l’exemple du traitement par la chaleur, celle-ci se caractérise par son efficacité et sa rapide exécution.

Avec cette méthode, les articles infectés vont être congelés dans une chambre froide à une température entre -18 °C et -40 °C. En plus de tuer les insectes, le traitement par congélation élimine les œufs de ceux-ci. Cela permet de résoudre le problème à 100 %, éliminant ainsi tout risque d’une nouvelle infestation.

Pour éradiquer les punaises de lit, plusieurs traitements peuvent être adoptés. Le traitement thermique s’avère de loin le plus efficace et pratique. En effet, les produits vendus dans le commerce sous forme d’aérosol ne peuvent absolument pas en venir à bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *