Prêt acquisition maison

Tous les jeunes couples rêvent d’acquérir leur propre maison. Mais il faut admettre que c’est une étape loin d’être facile puisque l’achat d’un bien immobilier est un investissement de taille importante, c’est qui est souvent un défaut chez les jeunes. Heureusement, avec le PTZ ou prêt à taux zéro, ce rêve de devenir propriétaire peut devenir réalité.

Prêt à taux Zéro, un support financier aux multiples avantages

Conscient des difficultés que rencontrent les ménages dans l’acquisition de leur première maison faute de moyens financiers, l’État a alors décidé de mettre en place le PTZ pour mieux les épauler. Il s’agit d’une avance gratuite mise à la disposition des demandeurs sans intérêts et sans frais de dossiers. La somme prêtée par l’Etat permet alors de financer le montant total de l’achat, ou selon l’accord signé entre les deux contractants, 40 % du prix du bien concerné. Par conséquent, le prêt à taux zéro est un moyen par excellence de faire l’acquisition de sa résidence principale sans trop faire souffrir son portefeuille. Un autre avantage non négligeable, le PTZ est reconnu par les banques comme un apport personnel. Pour cela, le prêt en question doit être demandé auprès d’un établissement conventionné par l’État. Par contre, l’emprunteur a librement le choix entre les différents organismes proposé par l’État pour son prêt, selon leur envie.

Le PTZ, pour qui au juste ?

Même si le prêt à taux zéro se révèle un bon moyen de se procurer d’un bien immobilier, ce n’est pas tout le monde qui a l’opportunité d’en bénéficier. Entre autres, pour se voir obtenir un PTZ, l’emprunteur doit être primo-accédant, c’est-à-dire qu’il n’a jamais été propriétaire. Bien évidemment, il y a une exception pour les propriétaires qui sont touchés par une invalidité ou encore victime d’une catastrophe. Aussi, les ressources des demandeurs ne doivent en aucun cas dépasser un certain plafond fixé par l’État selon la zone géographique de l’emprunteur ainsi que le nombre de personnes prévues pour occuper la maison en question. Un autre critère qui est d’ailleurs le principal, le bien à acquérir doit être utilisé à titre de résidence principale.

Prêt à taux zéro, qu’est-ce qui change en 2019 ?

Depuis toujours, le prêt à taux zéro est une aide gratuite qui est accordée aux emprunteurs sous certaines conditions notamment pour compléter un prêt principal. D’ailleurs, il est bon de rappeler que le PTZ est accordé uniquement en compagnie d’un prêt principal. Pour cette année 2019, ce dispositif d’aide gouvernementale est toujours en vigueur sous sa forme ancienne. Cette année, l’emprunt peut être en vue de l’acquisition ou de la construction d’un bien neuf, mais cela peut s’agir également du financement d’un logement ancien. Quant aux biens anciens nécessitant des travaux de rénovation, ceux-ci sont inclus dans un logement neuf. En tout cas, le prêt à taux Zéro est une solution rapide et assurée pour acquérir une résidence principale.
À noter que depuis l’année 2012, les ménages qui ont des revenues assez larges sont exclus de ce dispositif. D’ailleurs, ce projet est dédié aux ménages ayant des difficultés financières pour se procurer d’un bien immobilier.

 L’ensemble des détails liés au PTZ

Bref, pour les ménages qui rêvent de devenir propriétaire malgré un revenu assez moyen, la seule solution est de faire recours au PTZ. Il est à noter que ce dispositif est prorogé jusqu’au 31 décembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *