Femme en télétravail

Avec plus de quatre millions de Français encore en télétravail, le marché du mobilier de bureau a vu ses ventes exploser. Comme il est impossible de récupérer les meubles du travail pour les amener chez soi, beaucoup de Français ont réaménagé l’espace chez eux. Une démarche qui représente un coût important alors même qu’il n’est pas toujours nécessaire d’investir dans du matériel professionnel.

Des mobiliers de bureau pas toujours adaptés à nos intérieurs

Le mobilier de bureau est un mobilier professionnel. Il est donc souvent très confortable et pratique, mais notamment parce qu’il prend de la place. Dans les grandes villes où nous vivons dans de petits appartements, c’est rarement la solution idéale. Sans parler de la difficulté de marier ces meubles professionnels sans personnalité à la décoration de nos logements.

Pour faire des économies, mais aussi pour sauver sa déco, il est souvent préférable de se tourner vers un magasin de meubles plus classique. D’ailleurs, installer un bureau chez soi peut être l’occasion rêvée de refaire sa décoration. Pensez donc à sélectionner des meubles qui vous permettent de travailler confortablement et de gagner de l’espace.

Ne jamais transiger sur la chaise de bureau et les accessoires

Il n’est pas nécessaire de se tourner vers un bureau professionnel. Beaucoup de particuliers se contentent très bien d’une planche et de tréteaux pour travailler à la maison. En revanche, il ne faut pas lésiner sur le confort. Heureusement, celui passe surtout par de petits accessoires : un clavier confortable pour les poignets, un écran suffisamment grand, etc.

Surtout, il ne faut absolument pas prendre à la légère la question de la chaise sur laquelle vous travaillez. Si vous êtes habitué à travailler dans des bureaux, vous n’y avez sans doute jamais fait attention, mais une bonne chaise fait toute la différence. Elle vous permettra de travailler plus longtemps sans douleur et vous aidera à prendre soin de votre santé.

Malgré tout, le mobilier de bureau est en plein boom

Malgré tout, beaucoup de particuliers se sont jetés sur les meubles professionnels que vendent certaines boutiques spécialisées. Par exemple, un modèle de bureau professionnel à 500 € était acheté à près de 90 % par des entreprises avant le confinement. Aujourd’hui, 80 % des achats sont effectués par des particuliers.

Pourtant, ces bureaux sont souvent trop grands pour de petits espaces et ils n’apportent pas grand-chose de plus que du mobilier classique et moins coûteux. Une tendance facile à expliquer, mais qui coûte inutilement cher aux particuliers qui affrontent déjà une période difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *