Consomania.Com
Travaux
Les avantages du parquet flottant

Pour recouvrir votre sol, le parquet flottant est un choix intéressant. Mais pour vous clarifier les idées, nous allons vous livrer tous ses avantages dans les moindres détails. Avantage n°1 : le parquet flottant est fait en bois Contrairement au…

Pour recouvrir votre sol, le parquet flottant est un choix intéressant. Mais pour vous clarifier les idées, nous allons vous livrer tous ses avantages dans les moindres détails.

Avantage n°1 : le parquet flottant est fait en bois

Contrairement au parquet stratifié qui est fait de matières synthétiques, il se trouve que le parquet flottant est composé d’une partie fait en bois noble semblable à du parquet massif. Le plus souvent, les deux autres couches sont faites en panneaux HDF ou en fibres de bois de haute densité pour être plus clair. Généralement, la partie supérieure qu’on appelle couche d’usure est en chêne (dans près de 90 % des cas).

Pour faire le bon choix, on vous conseille de prendre du chêne français, car d’autres modèles viennent de Chine ou encore des pays de l’Est. Il est également possible de trouver du parquet flottant en hêtre, en châtaignier, en robinier ou même en érable.

Avantage n°2 : il coûte moins cher qu’un plancher en bois massiftirelire

Quand on décide de revêtir le sol, que ce soit en construction ou en rénovation, le prix est toujours important à considérer après la qualité. Si vous recherchez donc à réduire vos dépenses tout en ayant un plancher de qualité, on vous conseille de choisir le parquet flottant, car sur le marché, il est moins cher qu’un plancher en bois massif. En moyenne, un parquet flottant coûte entre 15 et 120 euros le m2 contre 39 à 200 euros le m2 pour un plancher en bois massif.

Il est important de préciser que le prix au mètre carré d’un parquet flottant varie suivant sa qualité, son essence, la dimension de la lame (longueur, largeur, épaisseur), mais également la finition choisie (parquet vieilli, blanchi ou coloré).

Avantage n°3 : il se pose plus facilement

Contrairement au plancher en bois massif qui est cloué ou collé, le plancher flottant est plus facile à poser. Tout se fait par clipsage sur une sous-couche souple. Même sans grandes connaissances en bricolage, vous pourriez donc vous en occuper. Bien entendu, rien ne vous empêche de faire appel à un expert en revêtement de sol si vous préférez.

En matière de stabilité, le plancher flottant gagne aussi un bon point grâce à l’association de 3 couches différentes. D’ailleurs, il résiste même aux écarts de température ce qui n’est pas trop le cas du plancher en bois massif.

Et ce n’est pas tout, car on sait aussi que le parquet flottant dispose d’un système d’emboitage assez spécial qui rend sa pose aisée. Des lames sont accolées entre elles, ce qui fait que la fixation au sol devient inutile. Généralement, cette structure est faite de lames en bois traité, mais tout dépend aussi des recommandations et des bienfaits recherchés. Le parquet flottant peut se voir sous différents types comme le parquet contrecollé ou le plancher stratifié.

Economique, assez résistant, facile à poser, pas de finition à réaliser, le parquet flottant peut être un bon choix mais tout dépend ensuite de vos goûts.

Articles liés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

id suscipit libero eleifend Donec sed