decret tertiaire reduction consommations

Apparu au journal officiel le 25 juillet 2019, le Décret Tertiaire impose des objectifs forts en matière de réduction des consommations énergétiques du parc immobilier français. Pour information, les objectifs sont de -40% en 2030, -50% en 2040 et -60% en 2050. Dans ce contexte, plusieurs acteurs se voient concernés. Apportons sans plus attendre davantage de précisions sur le sujet !

Décret Tertiaire : qui cela concerne ?

Vous vous demandez si le Décret Tertiaire vous concerne ? Si vous possédez ou louez un bâtiment d’une surface égale ou dépassant les 1000 m², alors vous devez vous intéresser au Décret. Notez toutefois que certains bâtiments sont exclus. C’est le cas des bâtiments destinés au culte, des constructions précaires et des bâtiments servant à la défense, la sûreté intérieure ou encore la sécurité civile du territoire.

Des objectifs à atteindre en fonction d’une année de référence

Si votre bâtiment est concerné par le Décret Tertiaire, alors vous devez choisir une année de référence. En fonction de celle-ci, il vous faudra alors atteindre les objectifs fixés.

Pour rappel, il convient d’atteindre -40% en 2030, -50% en 2040 et -60% en 2050. A chaque fois, un audit devra attester de l’atteinte de l’objectif.

Comment réduire les consommations énergétiques ?

Face à ces objectifs, vous avez peut-être l’impression d’être démuni. Dans ce contexte, indiquons tout de suite quelques pistes, qui vous permettront de réduire les consommations.

Superviser les consommations d’énergie du bâtiment

Pour réduire les consommations d’énergie de votre ou vos bâtiments, il est tout d’abord important de les suivre. En l’occurrence, il s’avère encore plus essentiel de détecter les éventuels pics de consommation ou les anomalies. Pour ce faire, vous pouvez par exemple utiliser une plateforme de supervision énergétique. In-Tracks propose par exemple ce type de solution pour vous aider à mieux maîtriser vos consommations.

decret tertiaire

Sensibiliser les occupants

Ensuite, la sensibilisation des occupants peut avoir un effet bénéfique par rapport aux consommations énergétiques. En l’occurrence, certains comportements peuvent mener à des gaspillages. Dans ce contexte, l’idéal est d’éduquer les occupants à la sobriété énergétique.

Réaliser des changements sur le bâtiment

Enfin, pour atteindre ces objectifs ambitieux, il vous faudra certainement procéder à des travaux et des changements au niveau des installations. En l’occurrence, une meilleure isolation peut certainement vous permettre d’améliorer considérablement l’efficience énergétique de votre bâtiment.

En parallèle, tous les systèmes de chauffage n’offrent pas les mêmes performances. Remplacer votre système actuel et le moderniser vous permettra probablement de réduire les consommations.

Enfin, une rénovation du système de ventilation peut avoir une véritable incidence positive par rapport aux déperditions thermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.