Consomania.Com
Métier
Zoom sur la profession de diagnostiqueur immobilier

Parmi  les professions de l’immobilier, celle de diagnostiqueur immobilier est d’une utilité certaine. Donnons une définition de ce professionnel. Puis examinons ses missions. Enfin voyons comment le devenir. Qu’est ce qu’un diagnostiqueur immobilier ? Un diagnostiqueur immobilier est un spécialiste…

Parmi  les professions de l’immobilier, celle de diagnostiqueur immobilier est d’une utilité certaine. Donnons une définition de ce professionnel. Puis examinons ses missions. Enfin voyons comment le devenir.

Qu’est ce qu’un diagnostiqueur immobilier ?

Un diagnostiqueur immobilier est un spécialiste des normes et de la règlementation en matière immobilière. Lors d’une vente, le diagnostiqueur immobilier est appelé par le vendeur pour effectuer les diagnostics obligatoires. Ces derniers sont la superficie Loi Carrez, le Diagnostic de performance énergétique (DPE), le diagnostic plomb (CREP), l’état des servitudes risques et information des sols (l‘ERSIS ex ERNMT), le diagnostic amiante, le diagnostic termites, le diagnostic gaz, le diagnostic électricité. Le diagnostiqueur immobilier a pour mission d’examiner la conformité du logement avec la règlementation en ce qui concerne la surface, la sécurité et la santé. Ce métier est spécialisé dans le contrôle sécuritaire et sanitaire. Il contrôle la présence ou non de matières ou de matériaux dangereux à l’intérieur et aux abords du bien immobilier (jardins, cours).

Les missions du diagnostiqueur immobilier

La mission du diagnostiqueur immobilier est de vérifier l’absence de plomb, d’amiante dans un logement. Il peut être amené à effectuer des prélèvements analysés en laboratoire. Le diagnostiqueur doit contrôler l’absence de parasites tels les termites. Il inspecte la charpente de la maison, les murs, les sols, les parties communes, toutes les parties visibles en bois. Enfin, il contrôle aussi les installations électriques et de gaz intérieures et extérieures, le fonctionnement des dispositifs de sécurité des ascenseurs, l’installation du dispositif incendie et de désenfumage. Il doit aussi vérifier la surface du bien en loi Carrez. Il doit situer le bien quant à sa performance énergétique et son taux d’émission de gaz à effet de serre. Il doit informer si la zone du logement est concernée par des risques naturels. Au terme de son étude, il consigne toutes ses observations dans un rapport détaillé.

Comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

Ce métier de spécialiste est par exemple accessible avec une formation BTS professions immobilières. Vous pouvez aussi passer par une formation spécialisée dans le bâtiment (niveau Bac+2). Ensuite, vous devrez suivre une formation spécialisée. Celle-ci a une partie théorique et une partie pratique. Elle explique les missions du futur diagnostiqueur immobilier et la technique de la rédaction d’un rapport détaillé. Elle envoie aussi le stagiaire sur le terrain pour mettre en pratique les informations théoriques.  En fin de formation pour diagnostiqueur immobilier, vous devez passer un examen et obtenir une certification amiante, plomb, électricité, DPE, termites, etc. Après cela, vous pourrez donc exercer le métier de diagnostiqueur immobilier.

Articles liés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

leo. vel, felis suscipit Aliquam ultricies quis,