mobilier de jardin

En plein cœur de l’hiver, pourquoi ne pas rêver de journées plus douces et planifier la rénovation du mobilier de jardin. Entre la pose du hamac, la remise à jour des canapés et le ponçage de la table à pique-nique, le travail ne manquera pas, le printemps venu.

Les meubles en bois

Les meubles de jardin en bois passent leur vie dehors, souffrant du temps qui passe, et principalement des intempéries et du soleil. Suite à un hiver passé à l’extérieur, ils deviennent grisâtres et ternes. Avant d’entreprendre leur rénovation et de les repeindre avec une peinture bois, il faut tout d’abord les nettoyer avec une brosse, de l’eau et du détergent.

Ensuite, on applique un dégriseur à l’aide d’un pinceau, sur le bois brut terni, afin de lui redonner son aspect d’origine. Un déshuileur sera utilisé pour éliminer la trace de l’huile précédente, vieillie et noircie avant de passer à l’étape du décapage qui précède celle de la repeinte du meuble. Si on souhaite appliquer une couleur, on peut opter pour une lasure, mais rien ne vaut une peinture bois qui protégera plus efficacement des rayons ultraviolets.

Les meubles en PVC

Récupérer les chaises et table de jardin en PVC peut s’avérer une tâche plus difficile qu’on ne l’imagine pas. Si elles sont restées longtemps dehors sans protection, le plastique jauni et se couvre de traces grisâtres et de micro rayures. Un simple nettoyage au jet d’eau et à l’éponge savonneuse ne parviendra pas à retourner nos meubles à un état satisfaisant.

Pour y arriver, trois solutions s’offrent à nous :

  • Les nettoyer avec une éponge en diluant des cristaux de soude en eau chaude.
  • Les nettoyer avec une éponge sur laquelle on dispose un peu de savon noir en utilisant une eau tiède.
  • Les nettoyer à l’aide d’un linge imbibé d’eau oxygénée qui permet de blanchir le mobilier de jardin.

Les meubles en fer

Le fer est un matériau facile à entretenir. S’il n’y a aucune trace de rouille sur le mobilier, un simple nettoyage à l’aide d’eau savonneuse suffira. Pour les endroits touchés par la rouille, il faut poncer la surface au papier de verre ou à la brosse métallique, mais en prenant soin de ne pas trop aller en profondeur. Une fois la rouille enlevée, on doit appliquer un produit antirouille à l’endroit retouché.

Dans des cas de rouille plus profonds, il faudra procéder à un décapage thermique au chalumeau, un sablage à l’aide d’un compresseur ou utiliser un décapant qui permettra de retirer facilement la peinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *